Au quotidien, il y a la traite de ces dames, tous gabaris confondus, des  grandes,des moyennes, despetites,des poilues,des laineuses,des tachetées,des unies; puis vient la fromagerie avec le lait à peine trait,encore tiède.En faisant du fromage, il reste du lait ,un liquide jaunatre,plus ou moins translucide dont les cochons rafolent alors il faut l'emporter jusqu'aux dites bestioles. 

Les blondes ont un lit bien douillet ce soir, ,la stabulation ayant été curée .Le  retour dans leur logis nous vaut des croupes en l'air, des jeux de jambes impressionnants ou l'on se dit que l'on est fort bien à distance . La journée se termine,gentiment, le rythme se ralentit jusqu'à cesser.

DSC_7506

DSC_7507