31 juillet 2015

La Vie

 

07 29 2015 5-45-18p 0907

07 29 2015 5-45-02p 0904

07 29 2015 5-46-27p 0929

Tancrède

07 28 2015 7-59-53p 0880

07 28 2015 7-59-40p 0879

Ptit Loup

 

Posté par lapomponne à 00:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


28 juillet 2015

Merci notre stagiaire!

Elle nous a fait la surprise de faire un montage très sympa.

 

 

Posté par lapomponne à 22:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 juillet 2015

Le maillon faible

Recemment, le chef du gouvernement a proposé que chaque consommateur paie quelqus centimes de plus sa viande afin que les éleveurs soient mieux rémunérés.

A qui veut on faire avaler des couleuvres? Comme si les GMS allaient dire aux éleveurs "eh mec, tu as vu ils payent un peu plus pour que je te paye d'avantage,tiens c'est cadeau!" .De qui se moque-t'on? De prime abord je dirai de la population en général,des éleveurs dans un deuxième temps!

Tout d'abord, qui pourrait m'expliquer depuis QUAND c'est le client qui fixe le prix (client= GMS!) ? Parce-que c'est actuellement la règle pour qui bosse avec les GMS. si un éleveur veut bosser avec eux, il doit plier, (ou se mettre à poil au choix) et accepter le prix dérisoire auquel il vendra ses animaux.Alors de fil en aiguille, l'éleveur se met à produire d'avantage d'animaux pour (il a pu le penser) remplir sa besace. Ce faisant, il fait exactement le contraire: il augmente sa quantité de travail (et ses charges)mais en étant payé toujours aussi peu .Alors à quoi bon??? Ben... à rien!

Peu font le choix de dire NON aux GMS pour vendre eux-mêmes leur production: évidemment ils ne vendront pas les mêmes quantité,c'est un fait.Mais vendre directement permet d'une part de retrouver sa dignité d'éleveur mais d'autre part de redevenir chef d'entreprise et pas "entreprise sous perfusion artificielle". 

Depuis plusieurs décénnies l'état à poussé,poussé,et poussé encore les paysans dans l'hyper-production à grands coups de chimie qu'elle soit destinée aux animaux ou aux culures.A quoi bon????? Le  paysan n'est alors devenu qu'une boite aux lettre,un intermédiaire de fonds: aides diverses et variées redistribuées aux grandes fimes productrices de phyto-sanitaires,de semences garanties ceci ou cela,aux intermédiaires en tous genres.

Comment se fait il qu'un paysan vivait décemment il y a 30ans et plus aujourd'hui? Il y a un truc qui ne tourne pas rond!!!

STOPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPP

Allo allo les gens de la terre,quand allez vous cesser de croire les bonniments des ministres de l'agriculture successifs et retrouver votre âme de PAYSAN????Retrouver le "bon sens paysan" justement!Un consommateur ça s'éduque à coup de VRAI , de BON et d'AUTHENTIQUE.

 

 

 

Ras les bottes à la fin!

 

 

 

Posté par lapomponne à 20:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 juillet 2015

bonjour madame

Le marché,toute une épopée.

L'installation peut se faire très vite  notament lorsque mon 2e eil a refusé de s'ouvrir et de rejoindre le premier donc n clair lorsque je suis en retard,ou très tranquillement lorsque j'estime qu'il n'y a pas le feu au lac.Les bonjours-claquage de bises aux autres commerçants et hop c'est parti.

Viennnent ensuite les clients,tantot de bonne humeur  tantot ...pas!Il y a les joviaux, les renfrognés mais ceux qui m'agacent prodigieusement osnt les mal-élevés,ceux qui hèlent "un comme ça" (et bonjour ca t'arracherait la goule?) et moi de répondre d'un bonjour haut et fort inlassablement.

La plupart sont polis, agréables ,demandent des nouvelles du bébé ou de sa soeur ou de Tancrède.Certains voient d'emblée mon état d'éveil plus ou moins avancé .

Les "petites mamies" ont leur habitudes (ou manies selon l'appréciation) ,on ne les brusque pas,on écoute,on ponctue d'un "mmmmm" ou d'un "oui bien sur" .Ce sont toujours les mêmes.Les enfants eux aussi ont leurs habitudes,les bisous, les questions "dis elle s'apelle comment celle qui a fait ce fromage?" ,ceux qui l'année d'avant étaient trop petits et qui maintenant parlent,les bébés qui ont grandis, d'autres encore et encore...tous différents.

Nous sommes en pleine saison estivale,les marchés s'enchinent ,tout comme les clients à la ferme.Cette période est particulière,à la fois nous l'attendons et la redoutons;se demandant si nos produits plairont ou non,si nous en auront assez ou non,l'incertitude constante.

Comme m'a dit mon clone une fois "tu verras tu adoreras ça". Elle avait presque raison:la seule chose que je n'aime vraiment pas c'est de me lever plus tot!

 

 

Posté par lapomponne à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2015

Ca arrive!

Voilà ce qui arrive sous peu:

07 13 2015 12-04-15p 0826

07 13 2015 12-03-33p 0825

Miam miam! Les ruches  ont été mises dans les champs de colza et voilà le travail fabuleux et gourmet des abeilles. 

Les pots arriveront bientot.

Posté par lapomponne à 15:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 juillet 2015

Solidarité

Selon le Larousse :

  • Rapport existant entre des personnes qui, ayant une communauté d'intérêts, sont liées les unes aux autres : Il existe une solidarité entre les membres de cette profession.
  • Littéraire. Rapport d'interdépendance entre les choses : Solidarité entre deux phénomènes.
  • Sentiment d'un devoir moral envers les autres membres d'un groupe, fondé sur l'identité de situation, d'intérêts : Agir par solidarité.

Ce mot a t il encore un sens? Je ne crois pas.Notre époque encourage l'égoïsme à outrance,l'intérêt personnel et rien d'autre.Mais tendre la main, aider, écouter ne signifie plus rien.

Ainsi constater le désarroi de son voisin n'emeut plus personne;mais pire encore il s'agit d'assoir son propre intérêt et uniquement celui-ci.Laisser l'autre "crever la bouche ouverte" prend tout son sens.

Je suis en colère,oh oui je suis en colère! En colère contre la stupidité,voire la méchanceté,la LACHETE de certains.Ils se retranchent derrière le "c'est pas mon problème".Et pourtant,bien sur que si c'est le problème de chacun,de tous.Etre attentif à l'Autre,est à mon avis primordial;sinon quelle valeur est sensée unir les humains?

Les animaux font peu de cas des plus faibles de leurs semblables,les abandonnant à leur triste sort la plupart du temps mais pas toujours.Les humains seraient ils en train de perdre toute humanité? de toute l'intelligence ?Je crois que oui!

Et que l'on ne me parle pas de solidarité du monde paysan il n'existe pas! J'en suis le témoin malgré moi.Alors stupide comme je suis,je ne peux pas me résoudre à enfoncer celui qui se trouve dans une grande détresse: lui et ses animaux.Non,je ne peux pas!

Je hais les laches.

Je hais ceux qui prétendent faussement ne pas vouloir tendre la main sous le prétexte de "on ne sait jamais". Oui ,justement,on ne sait jamais, si l'Autre est dans le besoin,tendre la main ne mord pas bon sang!Mais réclame un peu de sa personne ,de son temps,de son attention,de son humanité.

Je ne fais décidément pas partie de ce monde là,je dois appartenir à une autre planète que celle guidée  par l'égoisme infini porté aux nues.

Monde pourri par les intérêts individuels.

 

 

Posté par lapomponne à 00:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]